LE BLOG

5 raisons pour ne plus vous limiter à la feuille de calcul

Si Excel reste l’outil d’analyse de données de référence pour nombre d’entre nous, il présente aussi des limites. Une feuille de calcul ne permet pas toujours de dégager des informations exploitables du Big Data.

Utiliser des feuilles de calcul pour obtenir des analyses avancées et réactives ou analyser un volume important de données, c’est se tromper d’outil. Des erreurs sont trop souvent commises au détriment de l’efficacité et de la précision, sans compter la perte de temps. Sur le marché actuel, il est indispensable de proposer au minimum des graphiques de base intégrés. Néanmoins, c’est la diersité des supports visuels sophistiqués qui permet de faire toute la différence.

Consultez ce livre blanc pour découvrir cinq méthodes essentielles afin de ne plus vous limiter aux feuilles de calcul et de mieux exploiter vos données.

Ce livre blanc traite des sujets suivants :

  • Exploiter toutes vos données, peu importe leur volume ou l’endroit où elles se trouvent
  • Obtenir un aperçu complet de la situation en fusionnant et en nettoyant vos données
  • Quatre techniques efficaces pour améliorer les visualisations des données
  • Tableaux de bord rapides, interactifs et à partager
  • Données en temps réel et des mises à jour automatique

 

Ci-dessous quelques extraits du livre blanc

Un bon outil, mais parfois insuffisant

À tout moment, l’analyse de données revêt une grande importance. Si Excel reste l’outil d’analyse de référence pour nombre d’entre nous, il présente aussi des limites. Alors que la nécessité de mieux comprendre vos données s’accroît, les feuilles de calcul ne possèdent pas toujours les fonctionnalités nécessaires pour révéler des informations exploitables. La bonne nouvelle ? Il existe de nombreux autres outils.

Intégrez toutes vos données

Peu importe la taille de votre entreprise, vous possédez probablement une grande quantité de données, provenant de différentes sources. Elles n’existent plus uniquement sous forme de feuilles de calcul, elles sont également stockées dans le cloud et dans des entrepôts de données sur site. D’où le terme Big Data. Elles ne peuvent pas être convenablement analysées à l’aide d’une feuille de calcul, tant elles prolifèrent sous toutes les formes. Les données sociales, les données transactionnelles, les dossiers clients et les analyses Web ne sont que quelques exemples. Les utilisateurs de Google et Excel sont souvent obligés d’utiliser des sous-ensembles de données pour effectuer une analyse ad hoc, ils ne fournissent pourtant qu’un début de réponse aux questions qu’ils se posent. Avec une feuille de calcul, vous vous heurterez à un mur à la millionième ligne.

Que votre feuille de calcul soit remplie ou que vous travailliez avec un ensemble de données réduit, exécuter des macros et des méthodes de calcul complexes pourrait mettre à mal votre programme. Et vous vous retrouveriez dans une situation pénible. Vous ne pouvez pas vous permettre de passer du temps à identifier les ensembles de données qui vous sont utiles ou non ou à actualiser vos calculs.

Fusion et nettoyage des données

Un rapport trimestriel classique peut comporter des données issues de votre système CRM, provenant des bases de données des ventes et envoyées par votre équipe financière. Avec des feuilles de calcul, vous pouvez passer des heures à essayer de les unifier, de faire les liens entre chaque ensemble de données, pour ensuite les coller dans une présentation.

Il existe une meilleure solution. La solution consiste à combiner ou fusionner les données issues de plusieurs sources. Pour en savoir plus cliquer au-dessus pour recevoir le livre blanc complet.

Pour être accompagné dans votre réflexion, n’hésitez pas à nous soumettre votre projet.

 

Une idée ? Un projet ? Contactez-nous !

Aline d'INDESO

Ravie de partager avec vous quelques minutes de lecture pour découvrir, se mettre à la page dans les domaines du Software et de la Data et qui sait imaginer de nouveaux projets ensemble ! « La valeur d’une idée dépend de son utilisation » Thomas Edison.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

à Lire Aussi :

Qu’est-ce que la Business Intelligence ?

LE BLOGQu'est-ce que la Business Intelligence ? b  Définition de la Business Intelligence   La Business Intelligence (BI ou encore Informatique décisionnelle) est l'ensemble des technologies informatiques permettant aux décideurs et dirigeants d'entreprises...

Mettre en place des Tableaux de Bord efficaces avec Tableau Software

Pourquoi les recruteurs tiennent tant à attirer les développeurs?
Auparavant, le développeur était un salarié qui avait dans les sociétés une fonction de soutien. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Cette fonction est devenue essentielle pour la réussite d’une entreprise et encore plus pour celles spécialisées en développement sur mesure.

Cinq moyens d’optimiser vos données Salesforce

Sans données, vous êtes un représentant commercial parmi les autres, qui doit atteindre un quota de ventes, mais il est difficile de prendre des décisions sans données. C’est indéniable. Tout ce qui constitue des indicateurs de ventes, de vos perspectives à votre chiffre d’affaires, est essentiel pour mener efficacement vos activités.

DSI, connectez vos équipes à des technologies qui les séduiront !

Selon une enquête de 2014 menée par Harvard Business Review auprès de DSI (directeurs de systèmes d’information), la recherche d’une évolution technologique ou d’une stratégie d’innovation technologique devrait représenter 94% du rôle du DSI. Dans cet article découvrez comment résoudre les 5 principaux problèmes de communication du DSI.