LE BLOG

blog développement sur mesure et business intelligence
projet de business intelligence

ERP : le chef d’orchestre de la performance business

Les progiciels de gestion intégrés (PGI), plus communément appelés ERP, s’imposent aujourd’hui comme des solutions incontournables pour orchestrer efficacement les rouages de l’entreprise moderne. Véritables chefs d’orchestre technologiques, ils fédèrent en leur sein une multitude de fonctionnalités qui, à l’instar des musiciens d’un orchestre symphonique, doivent opérer en parfaite harmonie. Mais au fait, qu’entend-on précisément par cette appellation ? Qu’est-ce qui caractérise un ERP ? Et dans quel contexte une organisation a-t-elle intérêt à en doter ses équipes ? Autant d’interrogations légitimes auxquelles nous nous attacherons à répondre dans cet article, à même d’éclairer utilement les décideurs.

Solution ERP : Définition

Un ERP (de l’anglais Enterprise Resource Planning) est un logiciel modulaire et paramétrable qui permet de gérer l’ensemble des processus opérationnels d’une entreprise en interconnectant et en automatisant un grand nombre de tâches.

En pratique, un ERP centralise sur une plateforme unique l’ensemble des données et des transactions de l’organisation. Les différents modules de l’ERP communiquent entre eux et partagent ces informations en temps réel au travers d’une base de données centrale. Cette intégration des processus permet, entre autres, d’éliminer les saisies redondantes et d’accroître l’efficience des opérations.

A contrario d’un simple logiciel comptable, la vocation d’un ERP est de couvrir l’ensemble du spectre fonctionnel de l’entreprise en connectant tous les services et départements. On distingue classiquement les modules suivants :

  • Gestion commerciale et relation client (CRM).
  • Gestion comptable et financière.  
  • Gestion de la supply chain et des stocks.
  • Gestion de la production et du manufacturing.
  • Gestion des ressources humaines (RH).
  • Gestion de projet. 
  • Business Intelligence et reporting.

Pourquoi mettre en place une solution ERP ?

La solution ERP apparaît tout naturellement lorsqu’une organisation éprouve le besoin impérieux d’unifier et d’ordonner son système d’information, à la faveur d’une croissance soutenue, d’une transformation structurelle ou, plus simplement, face à l’impératif de mieux servir ses clients. 

Outil vertueux de rationalisation, l’ERP vise alors à extraire l’entreprise des méandres de la complexité en restaurant la cohésion globale de l’organisation. 

Son adoption traduit la volonté de la direction générale de disposer des moyens de son action et de garantir la pérennité de la performance business. 

En d’autres termes, une solution d’ERP sur mesure incarne le chaînon manquant permettant à l’entreprise de voir plus loin et plus juste.

Les avantages d’une solution ERP

La mise en place d’un ERP appelle un certain nombre de bénéfices, parmi lesquels : 

  • Workflow optimisé grâce à la coordination de l’ensemble des services et à l’automatisation de nombreuses étapes, ce qui accélère les processus et évite les saisies manuelles redondantes.

  • Productivité et efficacité renforcées : le personnel se concentre sur son cœur de métier et les tâches à forte valeur ajoutée.

  • Reporting avancé pour disposer d’indicateurs de pilotage de l’activité en temps réel et d’outils d’analyse prédictive de plus en plus sophistiqués.

  • Flexibilité et évolutivité : l’ERP s’adapte au changement d’échelle et à l’extension du périmètre de l’entreprise.

  • Réduction des coûts opérationnels obtenue grâce à l’optimisation et à l’automatisation toujours plus poussées des processus.

  • Visibilité transversale sur les opérations qui accroît la maîtrise de l’activité, la prise de décisions informées, et la détection des points d’amélioration.

  • Conformité renforcée à la réglementation grâce à la traçabilité en temps réel des processus métiers et d’échanges d’information.

Les modèles de déploiement de l’ERP

Il existe plusieurs options en termes de modèles d’hébergement et de déploiement pour une solution ERP.

Sur site (On-premise) 

L’ERP est installé sur les serveurs locaux de l’entreprise. Cette dernière achète des licences de logiciel en propre et investit dans une infrastructure technique pour opérer elle-même sa solution. 

Ce modèle implique des coûts importants (serveurs, maintenance logicielle et matérielle, personnel informatique dédié) mais offre un contrôle total sur les données et sur la roadmap fonctionnelle.

Cloud 

L’ERP est hébergé chez un fournisseur cloud et est opéré à distance en tant que service (SaaS). L’entreprise loue l’usage de la solution via un abonnement et n’a pas à se soucier de l’infrastructure technique sous-jacente. 

Ce modèle SaaS libère l’entreprise des contraintes liées à la gestion de l’ERP et offre une grande flexibilité à moindre coût. 

Néanmoins, il implique de facto une perte de maîtrise technique et une dépendance accrue vis-à-vis du fournisseur cloud.

Hybride

Une configuration hybride, alliant modèles on-premise et cloud, est également envisageable. 

Certains modules ou fonctions de l’ERP peuvent être confiés à un opérateur cloud tandis que des composants jugés stratégiques ou sensibles restent opérés en interne sur le SI de l’entreprise. 

Cette approche hybride vise le meilleur des deux mondes : flexibilité du cloud et maîtrise des données critiques sur site.

Comment choisir son ERP ?

Le choix d’un ERP est stratégique. Et cela implique certaines étapes.

Etape 1 : Définir précisément ses besoins et objectifs 

Cette phase de cadrage vise à identifier les processus à optimiser en priorité au sein de l’entreprise (comptabilité, supply chain, RH…) et les attentes associées : quelles tâches automatiser ? Quels reporting ou indicateurs de pilotage mettre en place ? Quels sont les points de douleur business auxquels l’ERP doit remédier ?

Etape 2 : Sélectionner les solutions correspondantes et les éditeurs associés

Armé de son cahier des charges fonctionnel, l’entreprise va dresser une short-list des solutions ERP du marché répondant à ses besoins, en évaluant la couverture fonctionnelle de chaque solution ainsi que la solidité et l’expertise de l’éditeur. 

Cependant, bien qu’il existe de nombreuses solutions ERP sur le marché, celles-ci peuvent
ne pas convenir entièrement aux besoins spécifiques de chaque structure. Pour pallier ce
manquement, des acteurs comme Indeso peuvent intervenir pour développer des logiciels
ERP 100% sur-mesure.

De même, si l’entreprise souhaite utiliser une solution déjà existante mais que son activité requiert des fonctionnalités personnalisées, Indeso peut
aussi la compléter par l’ajout de modules métiers complémentaires et de connecteurs.

Etape 3 : Piloter le projet de mise en œuvre 

Une fois le progiciel sélectionné, il s’agit de réussir son intégration au SI, de paramétrer l’ERP en fonction des processus cibles, de former les équipes, de prévoir l’accompagnement nécessaire, et de planifier les étapes du déploiement selon les bénéfices attendus et les ressources disponibles. La conduite du changement est ici décisive pour garantir l’adhésion des utilisateurs.

Conclusion

Au-delà de l’intégration fonctionnelle, l’ERP porte en lui la promesse d’une plus grande maîtrise du devenir en réconciliant le fait accompli du quotidien avec la trajectoire souhaitée. Dans une ère où la donnée en temps réel fait loi, l’ERP pourfend le dogme de la prévisibilité pour lui préférer le credo de l’adaptabilité permanente. Et c’est peut-être là l’essence de sa vocation.

Qu’il s’agisse de développer des applications sur mesure, de mettre en œuvre des plateformes d’analyse de la data ou d’intégrer des solutions tierces, Indeso mobilise son expertise technologique au profit de la performance de ses clients. Confiez à nos experts le soin d’explorer les possibles pour révéler le potentiel de votre organisation !

Besoin de conseils pour votre projet de développement ?

L'équipe marketing

Nous vous faisons partager des connaissances et des sujets intéressants autour de la Business Intelligence & du Développement. Découvrez l’expertise d’INDESO dans ces domaines.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

à Lire Aussi :

Quelle est la différence entre la BI et le Big Data ?

La business intelligence (BI) est un processus technologique d’analyse des données et de présentation d’informations exploitables qui aide les dirigeants (ou tout autre utilisateur) d’une entreprise à prendre des décisions en connaissance de cause…

Low Code : l’agilité et la rapidité au service de vos projets

La business intelligence (BI) est un processus technologique d’analyse des données et de présentation d’informations exploitables qui aide les dirigeants (ou tout autre utilisateur) d’une entreprise à prendre des décisions en connaissance de cause…

Processus ETL : Définition, Fonctionnement et Outils

La business intelligence (BI) est un processus technologique d’analyse des données et de présentation d’informations exploitables qui aide les dirigeants (ou tout autre utilisateur) d’une entreprise à prendre des décisions en connaissance de cause…

Pourquoi mettre en place une solution de business intelligence ?

La business intelligence (BI) est un processus technologique d’analyse des données et de présentation d’informations exploitables qui aide les dirigeants (ou tout autre utilisateur) d’une entreprise à prendre des décisions en connaissance de cause…